Site icon Actualités Françaises

Comment définir le tarif d’une mutuelle santé?

5 / 5 ( 5 votes )

La mutuelle de santé propose plusieurs prestations en fonction de la situation du client : mutuelle individuelle, mutuelle collective obligatoire, voire mutuelle pour Travailleurs Non-Salariés (TNS). Le prix indiqué varie en fonction du degré de protection, mais ce n’est pas le seul facteur qui détermine le prix d’une mutuelle santé.

Les remboursements de la mutuelle santé

Les prix des mutuelles d’assurance dépendent de la nature du remboursement : ces sociétés proposent différentes formules et options optionnelles en fonction des besoins de remboursement de l’assuré.

  • Les soins remboursés par la mutuelle

Les mutuelles santé couvrent tout ou partie du « ticket modérateur ». Il s’agit du montant qui reste à la charge du patient après le remboursement des cotisations de sécurité sociale. Cependant, vous devez être vigilant lors de la lecture des devis d’assurance. La mention de 100% ne signifie pas que la mutuelle rembourse toutes les dépenses restantes, mais au même niveau que l’assiette de remboursement de la sécurité sociale (taux de convention). Pour les visites chez le médecin généraliste, la base de remboursement comprend le prix convenu (25 euros), moins 1 euro pour le forfait. Cela signifie que la consultation sera entièrement remboursée (30% pour la compensation mutuelle et 70% pour la sécurité sociale). En revanche, en matière de soins de santé optiques ou dentaires, la base de remboursement est nettement inférieure aux dépenses pour les soins. Dans ce cas, vous feriez mieux de choisir un contrat de mutuelle, qui devrait couvrir des frais fixes pour les frais dentaires et optiques.

  • Les soins non remboursés par la mutuelle

De plus en plus de mutuelles sont prêtes à prendre en charge les frais médicaux non remboursés par la sécurité sociale. Cela peut être lié aux méthodes contraceptives, aux substituts de nicotine ou aux consultations de médecine alternative. Ces formules sont très intéressantes pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer ou consulter régulièrement un acupuncteur, un ostéopathe ou un psychologue.

Les délais de carence

Si un employé se voit prescrire un congé de maladie, les premiers jours du congé ne seront pas inclus dans l’assurance maladie. C’est ce qu’on appelle la période de carence. Cela dépend du secteur (secteur public ou privé) et de la convention collective auquel la profession du concerné appartient. En matière d’assurance maladie, ce délai de carence empêche l’assuré de rembourser les dépenses engagées pendant cette période. Selon les différentes complémentaires santé, cette période est également différente.

Les délais de remboursement

La période de remboursement peut être un facteur qui incite l’assuré à choisir une assurance plutôt qu’une autre. Cependant, ces données n’ont aucun effet réel sur le prix de la cotisation. Au contraire, les compagnies d’assurance peuvent facilement utiliser cette performance comme motif de vente.

 

Les services en supplément

De nos jours, les attentes des assurés par rapport à leurs prestataires résident généralement sur le fait qu’ils puissent fournir une série de services supplémentaires pour les aider à mieux gérer leurs problèmes de santé quotidiens. Tout d’abord, une plateforme Web ou une application mobile doit être fournie afin que les assurés puissent faire une consultation régulière de leurs informations en ligne et gérer leurs remboursements. Actuellement, la plupart des mutuelles santé fournissent des services électroniques. Les assurés sont également très intéressés de pouvoir bénéficier de tarifs préférentiels ou d’acomptes auprès d’un large réseau de partenaires (optique, matériel médical, etc.).

A voir ces points énumérés, il est donc assez difficile de trouver la mutuelle idéale pour chacun. C’est pour cela que, il faut être correctement informé des offres de tous les prestataires du marché, pour bien choisir sa mutuelle.

Exit mobile version