Select Page

10 idées pour mieux gérer son stress pendant la pandémie de Covid-19

10 idées pour mieux gérer son stress pendant la pandémie de Covid-19

Sans aucun doute, la dernière année fut une année complexe et difficile. Le télétravail et les restrictions imposées en matière de confinement ont entraîné stress et isolement pour beaucoup. Mais ce n’est pas tout : la troisième vague de confinement en cours fait peser un nouveau fardeau sur notre santé mentale. Plus de la moitié des travailleurs de l’union européenne déclarent être affectés négativement par le stress lié au travail.

Voici 10 idées pour mieux contrôler le stress lié au Covid-19 (aussi appelé « stress pandémique »)

Conseil N°1 : Suivez une routine quotidienne

L’établissement d’un plan structuré pour chaque journée, avec des limites claires entre votre vie professionnelle et votre vie privée, vous donnera un sentiment de contrôle dans l’incertitude. Essayez de diviser votre journée en petites activités et veillez à prévoir du temps pour faire ce que vous aimez, qu’il s’agisse de pratiquer vos loisirs, de faire de l’exercice ou de passer du temps avec vos enfants ou vos animaux domestiques. En outre, établissez une routine quotidienne pour le travail : faites des pauses régulières, quittez votre bureau pour le déjeuner et fixez une heure pour rentrer chez vous. Enfin, veillez à dormir suffisamment et à prendre régulièrement des repas sains.

 

Conseil N°2 : Faites de l’exercice

L’activité physique peut faire des merveilles pour votre santé mentale, surtout si vous vous sentez stressé. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée ou 75 minutes d’activité physique d’intensité vigoureuse par semaine – ou si vous êtes très motivé, une combinaison des deux. Cela ne représente que 15 minutes par jour ! L’OMS suggère les conseils suivants pour faire de l’exercice à la maison :

  1. Faites de courtes pauses actives tout au long de la journée : qu’il s’agisse d’effectuer des tâches ménagères ou de jouer avec vos enfants, de courtes séances d’activités physiques vous occuperont.
  2. Suivez un cours d’exercice en ligne : grâce à Internet, il existe un vaste choix de cours d’exercice en ligne, dont beaucoup sont gratuits et peuvent être trouvés sur YouTube.
  3. Marchez : cette astuce est peut-être simple, mais elle n’en est pas moins efficace. Même à la maison, marcher vous aidera à rester actif. Si vous avez un appel, par exemple, levez-vous ou marchez au lieu de vous asseoir.
  4. Levez-vous : l’OMS recommande de se lever toutes les 30 minutes pour réduire votre temps de sédentarité. Si vous travaillez à domicile, pensez à installer un bureau debout. Pendant les loisirs, privilégiez les activités stimulantes sur le plan cognitif : lecture, jeux de société ou puzzles.
  5. Détendez-vous : La méditation et les exercices de respiration peuvent vous aider à mieux gérer le stress.

 

Conseil N°3 : Fixez des limites autour des nouvelles sur le COVID-19

Vérifier de manière excessive les dernières news  sur le coronavirus peut vous rendre encore plus stressé et épuisé émotionnellement. Essayez de faire un effort conscient pour vous déconnecter et prendre de bonnes habitudes en matière d’actualités : désactivez les notifications push des applications d’actualités, recherchez des informations factuelles auprès de sources fiables et fixez des moments précis pour consulter les actualités (par exemple, une fois le matin et le soir).

Regardez l’actualité avec d’autres personnes pour discuter de vos inquiétudes éventuelles et pour éviter que les pensées anxieuses ne soient ignorées. Un autre conseil est de rechercher des histoires positives et édifiantes et de bonnes nouvelles au milieu de la pandémie. Faire la part belle aux histoires positives peut améliorer votre humeur et votre bien-être.

 

Conseil N°4 : Passez du temps dans la nature

Essayez de passer du temps dans la nature, car de nombreuses études ont montré qu’elle avait un effet positif sur la santé mentale. Passer seulement 20 minutes à se connecter avec la nature peut aider à réduire les niveaux d’hormones de stress. Pensez à faire une promenade dans le parc après le travail. Le temps passé dans la nature contribue également à votre bien-être physique, en réduisant la pression sanguine, le rythme cardiaque, la tension musculaire et les hormones de stress.

Nature anti stress

Prenez l’exemple des Scandinaves et de leur tradition culturelle de « vie en plein air » : malgré des températures glaciales, ils s’habillent pour le temps et sortent car ils sont conscients de l’impact positif sur la santé mentale. Bien que la perspective puisse être intimidante, une fois que vous êtes dehors, vous vous sentez mieux que vous ne le pensiez.

 

Conseil N°5 : Essayez la respiration contrôlée

Lorsque vous vous sentez stressé ou débordé, votre corps se met en état de lutte ou de fuite. Cet état vise à nous aider à réagir à une situation dangereuse. Mais si vous laissez votre corps rester stressé pendant de longues périodes, la réaction de lutte ou de fuite, qui supprime nos systèmes digestif et immunitaire, peut avoir des conséquences néfastes sur votre santé.

La respiration contrôlée est donc essentielle pour inverser ce processus : en ralentissant votre respiration et en régulant l’apport d’oxygène, vous pouvez calmer vos niveaux de stress. Les experts recommandent 3 à 5 minutes de respiration contrôlée par jour. Essayez de l’inclure dans votre routine quotidienne, le matin ou après le travail.

 

Conseil N°6 : Soyez un travailleur d’équipe empathique et compatissant

 

Esprit d'équipe travail en période covid-19

Dans votre travail, en particulier si vous êtes un manager, soyez clair sur vos attentes. Encouragez et donnez l’exemple de la flexibilité et reconnaissez les besoins supplémentaires du personnel, comme les responsabilités liées à la garde des enfants lorsque vous travaillez à domicile.

Les experts suggèrent que la communication au sein de l’équipe est cruciale pour éviter un burnout d’un membre de l’équipe en état de détresse.

Il est important de :

  1. Discuter et se mettre d’accord au préalable sur les mesures et les objectifs de performance (tant au niveau individuel qu’au niveau de l’équipe) ;
  2. Être clair sur les horaires de travail (en particulier pour les travailleurs qui pourraient ne pas être disponibles pour travailler à certains moments de la journée) et informer les collègues de ce qui fonctionne pour vous et de la façon de s’adapter à l’horaire ;
  3. Reconnaître la valeur et la nature solidaire des équipes, notamment dans la prise de décisions, pour renforcer la résilience et aider les personnes à faire face aux périodes d’incertitude.
  4. Il est essentiel de maintenir une communication régulière, ouverte et bidirectionnelle avec l’équipe, de faire de la santé mentale un élément normal de ces conversations et de rappeler l’importance de prendre soin de soi pour protéger la santé mentale et le bien-être des employés pendant la pandémie.

 

Conseil N°7 : Limitez votre attention et temps passé sur les réseaux  sociaux

D’un côté, les médias sociaux sont un excellent moyen d’entrer en contact avec les autres. D’autre part, ils peuvent amplifier l’anxiété et le stress par un flux constant de (mauvaises) informations inquiétantes. Faites donc attention à votre utilisation des médias sociaux : pensez à désactiver les notifications push, à ne plus suivre ou à bloquer les comptes qui vous déclenchent, à bloquer les groupes WhatsApp et à masquer les publications et les flux Facebook qui pourraient vous submerger. De nos jours, de nombreux appareils proposent même une fonction qui vous avertit lorsque vous avez atteint votre limite de temps quotidienne d’utilisation des médias sociaux.

 

Conseil N°8 : Aller vers les autres

Sans les interactions sociales qu’offre le fait d’aller au bureau, le travail à domicile peut donner un sentiment de solitude et d’isolement. Prendre le temps d’aller vers les autres et d’entrer en contact avec eux est important pour notre santé mentale. La socialisation réduit le stress et l’anxiété tout en favorisant les sentiments de calme et de joie. En parlant à quelqu’un, nous partageons nos émotions et nos expériences, nous apportons ou recevons du soutien, ce qui nous fait sentir connectés. Lorsque nous nous socialisons et que nous sommes physiquement proches des autres, nous réduisons le taux de cortisol. Le simple fait de partager nos préoccupations avec un être cher peut nous aider à nous sentir mieux.

Parler à un ami ou à un membre de la famille peut être un moyen utile de maîtriser son niveau de stress.

 

Conseil N°9 : L’équilibre entre vie professionnelle et vie privée est essentiel

Avec la deuxième vague d’infections, il semble que nous allons continuer à télétravailler dans un avenir prévisible. Certaines personnes trouvent que le travail à domicile est bénéfique pour leur bien-être. Mais pour d’autres, le travail à domicile apporte son lot de difficultés. L’allongement des horaires de travail, l’isolement dû à la séparation des collègues, les problèmes de communication virtuelle et les défis technologiques peuvent tous nous faire ressentir un stress croissant. La peur de l’infection, les inquiétudes concernant la sécurité de l’emploi ou le maintien du revenu s’ajoutent aux éléments déclencheurs d’une mauvaise santé mentale. Le risque d’épuisement professionnel s’accroît à mesure que la frontière entre vie professionnelle et vie privée s’estompe.

 

Conseil N°10 :  Cherchez un soutien professionnel

Si vous vous sentez dépassé et avez besoin d’un soutien professionnel, de nombreuses options s’offrent à vous. Vous pouvez demander l’aide d’un conseiller professionnel ou rechercher un soutien par les pairs. Le soutien par les pairs signifie que des personnes ayant une expérience vécue de la maladie mentale se soutiennent mutuellement. Les séances sont fondées sur le partage d’expériences personnelles et l’empathie, tout en se concentrant sur les forces, le bien-être et le rétablissement d’une personne. Si vous voulez éviter les réunions en personne, envisagez de chercher des options en ligne.